Camping sauvage : que dit la législation française ?

Publié le : 25 mars 20224 mins de lecture

Le camping sauvage est devenu une pratique qui attire de plus en plus de monde en France. Cette activité consiste à s’implanter dans une forêt ou en pleine montagne avec sa tente. Le camping sauvage permet de s’isoler de tous pendant quelques temps.

En général, cette pratique est le plus souvent appréciée par les voyageurs, les personnes qui aiment la nature. Mais de plus en plus de gens s’y intéresse pour se détendre et se couper de la vie en ville. Il est important de souligner que cette pratique est régie par des règlements qu’il faut impérativement respecter.  

La différence entre camping sauvage et bivouac

Le camping sauvage qui consiste à rester plusieurs jours sur un endroit. Un lieu qui n’est pas traditionnellement destiné pour le camping. Les pratiquants dorment à la belle étoile ou installent une tente. Le camping sauvage est très prisé chez les randonneurs. Le bivouac consiste à camper sur un lieu une seule nuit. Il ne constitue qu’une solution alternative dans le but de juste passer la nuit et quitter ensuite l’emplacement une fois que le jour se lève.

En général, ce sont les sportifs qui pratiquent le plus cette activité dans le cadre de leur profession. Il est à souligner que le camping sauvage et le bivouac est soumis au même règlement.

Les lieux où la loi interdit de faire un camping sauvage

Plusieurs endroits sont interdits de faire du camping sauvage. Ces lieux peuvent être interdits temporairement ou permanent. Ainsi avant de camper sur un lieu, il faut d’abord s’informer si le lieu en question est interdit ou non. Parmi les sites interdits, il y a les réserves naturelles. Ceci est dû pour préserver les faunes et flores de ces sites. Il est aussi interdit de camper sur les routes et voies publiques. Camper près des monuments historiques est aussi défendu.

Dans ce cas, il ne faut pas s’approcher de moins de 500 mètres. Ensuite, les sites classés comme patrimoines historiques sont aussi interdits. En règle générale, camper sur un endroit interdit est synonyme d’une amende de 1500 euros. En France, faire du camping est régi par des règlements.

Quelques conseils pratiques sur le camping sauvage

Avant de faire un camping sauvage il est important de connaître les différents règlements concernant l’activité. Il faut d’avance fixer l’endroit où faire le camping. Il faut ensuite se renseigner si l’endroit est interdit ou pas. Il est conseillé de choisir un endroit qui ne risque pas l’inondation.

L’emplacement doit être loin des parois rocheuses et des grands arbres. Ceci est important pour éviter des accidents comme l’éboulement et la foudre. Les grands arbres sont connus pour attirer la foudre. L’utilisation des matériaux discrets est aussi conseillée. Pour éviter les insectes et attirer les bêtes, ne pas éparpiller les restes de la nourriture autour ou près du campement.

Plan du site