voyagesenfrance

Top 3 des plus belles routes de France

Vous élevez la voix lorsque votre GPS vous emmène sur l’autoroute ? Oui, vous faites partie des irréductibles du RD et du RN sans péage ni arrêts forcés en route vers la gloire ! Alors, pour parcourir les plus belles routes de France, voici un petit itinéraire. Du nord au sud, d’ouest en est, parcourez la France à votre rythme et profitez des paysages sur 3 des plus belles routes de France.

Le long d’une côte d’Opale

La première étape part de la Mer du Nord et débute par la route de la Côte d’Opale. Là-vous embarquerez sur l’une des plus belles routes de ce pays plat, de Calais à Boulogne-sur-Mer. Après seulement quelques kilomètres au nord de celui-ci, se reposer sur les falaises du Cap Blanc Nez s’impose. 

De là, vous pouvez observer la côte britannique sans tourner à gauche. Le prochain itinéraire vous emmène hors de l’air iodé à travers des prairies vertes jusqu’à Boulogne-sur-Mer. Au bord de la rue, si vous avez faim, installez-vous à la table d’un restaurant aux recettes locales à base de bière galloise et de cheddar. Du fromage fondu et une des plus belles routes de France, loin du sud et des montagnes, en plus de vous faire plaisir, ce premier voyage vous fait revisiter tous vos préjugés.

La route qui mène aux châteaux de la Loire

Mieux qu’une départementale ou nationale, que diriez-vous de prendre la voie royale ? Pour cela, au lieu de passer d’un mini van à un autocar, vous pouvez tout simplement emprunter la route d’Angers aux châteaux de la Loire. 

Après avoir profité d’une douceur angevine, rejoignez Tours en vous arrêtant aux châteaux de Chinon, Saumur et Azay-le-Rideau. En tout, ces châteaux ne sont pas moins de 3 000 dans un rayon de 300 kilomètres entre Tours, Angers et Gien. Oubliez votre club-sandwich et les aires d’autoroutes où vous pourrez vous dégourdir les jambes et vous prélasser au bord de la Loire et dans un château Renaissance.

La route du Corniche

Si vous préférez les trajets sauvages sans chauffeur, en direction de la route de Corniche à Urrugne. Là-bas, il n’y a pas d’embouteillage, mais juste quelques voitures qui ralentissent afin d’admirer le paysage. Il faut dire que les vues sur l’océan Atlantique, la nature verdoyante et les montagnes du Pays basque valent le détour.

En revanche, il est recommandé de rester concentré. En plus d’être en bordure de falaise, la Corniche surplombe la plus grosse vague de France : la Belhara. Vous pouvez vous garer sur le parking pour regarder le spectacle en cours de route puis retourner en Espagne. 

Quitter la version mobile