Découvrez les châteaux du Duc de Bretagne

Ce château de la Loire médiéval et Renaissance était la possession originelle de François II de Bretagne. En effet, à cette époque, c’était la résidence du Duc et de sa Duchesse Anne. Le château devient ensuite une forteresse royale, puis la résidence du gouverneur de Nantes, puis une prison royale, et à partir du XVIIIe siècle une caserne. Depuis 1915, le château des Ducs de Bretagne est la propriété de la Ville de Nantes. Depuis lors, il est ouvert au public et est utilisé exclusivement pour le tourisme et comme musée depuis 1924. Le château a été restauré sur une période de 17 ans pour lui redonner sa splendeur et installer un nouveau musée dédié à l’histoire de la ville.

Le château des ducs de Bretagne : une histoire insolite

Tout a commencé en 1207 lorsque Guy de Tuars, duc de Bretagne, a décidé de construire son premier château. Cette dernière, appelée « la Tour Neuve », était située au pied des murs gallo-romains de Nantes. Cette tour ronde en ardoise avait un diamètre de vingt mètres. La construction de ce premier château avait donc pour but d’affirmer le pouvoir des ducs contre celui des évêques de Nantes.

Plus tard, dans la seconde moitié du XIVe siècle, Jean IV de Bretagne décide d’agrandir le château de Tours-Neuve en construisant plusieurs tours polygonales en granit. Cette extension était nécessaire pour répondre au rôle important joué par Nantes sur le plan stratégique et politique.

Dans les décennies qui suivent, le château des Ducs de Bretagne subit d’importantes modifications. Le manque d’entretien et l’incendie du Grand Gouvernement en 1670 sont les deux principales raisons qui ont rendu nécessaire sa reconstruction dans le style classique sous le règne de Louis XIV. Aujourd’hui, Nantes vous tend les bras pour explorer ce patrimoine riche aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Façades extérieures

L’entrée principale du château des ducs de Bretagne se trouve sur la place Marc-Elder. Il y a deux portes, protégées par des ponts-levis. Il existe deux autres entrées, l’une sur le côté sud du château et l’autre sur le côté nord, le Pont de Secours.

Le château possède également deux tours, la tour du Pie des Bices et la tour de la Boulangerie. Elles remontent aux origines du château, en 1466. Il est aussi possible de voir la Tour des Jacobins, qui comporte neuf chambres à feu construites dans l’épaisseur du mur et aussi équipée de pavillons à canon. La tour du vieux château est le seul vestige du premier château, appelé la tour neuve. D’autres tours plus tardives, telles que la tour du port, la tour de la rivière et la tour du fer à cheval, sont aussi encore visibles.

Façades intérieures

Tout d’abord, la Couronne d’or, qui relie les Grands Logis au Grand Gouvernement. Cette tour est haute de quarante mètres. Il est aussi possible de voir le Grand Logis, qui était la résidence du duc de Bretagne et de sa cour. Ce monument est de style gothique orné. À ne pas manquer, le Grand Gouvernement, construit à l’époque de Louis XIV, dont les armoiries ont été restaurées en 1999. À ne pas manquer non plus, le Petit Gouvernement (style Renaissance), qui a servi de résidence au roi François Ier lors de son séjour à Nantes.