Saint-Malo : la ville des pirates

Publié le : 23 juin 20223 mins de lecture

St Malo doit son nom au moine gallois Maclay, qui est venu dans la ville et l’a nommée Maclay, puis Malo et enfin St Malo. Cette ville historique était également connue sous le nom de « ville des pirates », car de nombreux pirates y ont combattu les navires hostiles des rois et des empereurs. À cette époque, les pirates, contrairement aux navires privés, pouvaient attaquer des navires étrangers avec l’autorisation du monarque, connue sous le nom de « lettres de marque ».

Une brève histoire de Saint-Malo

Vous reconnaîtrez Shurcuf à la forteresse de Marouin, probablement le site le plus célèbre datant du 17ème siècle. St Malo est une ancienne ville gaélique située sur la Manche. Pendant longtemps, elle a été éclipsée par sa voisine malouine, Arlette.

Au début du 1er siècle, St Maloine a commencé à défendre sa position contre les villes voisines, qui avaient été affaiblies après plusieurs invasions normandes. Maloine devient progressivement un port important. Avec la découverte de l’Amérique et de l’Inde et le développement du commerce avec ces pays, l’importance du port s’est accrue. Avec le temps, elle est devenue une ville d’armateurs, d’écrivains et de savants.

Attraits touristiques et curiosités locales

En arrivant au port de St Malo en yacht, difficile de ne pas être surpris. La ville grise et blanche s’élève majestueusement au-dessus de la mer dans la lumière vive du nord de la Grande-Bretagne. Pour un séjour à Saint-Malo près de l’océan, ce lieu est unique par son cadre et son histoire. St Malo était l’une des villes de cour les plus riches et les plus importantes des années 1500. St Malo était l’un des ports les plus riches et les plus prospères, lorsque l’Angleterre et la France se disputaient le contrôle du commerce maritime.

Les pirates ont joué un rôle important dans les « guerres tribales », où l’objectif était de capturer les navires ennemis au nom de leur pays. Selon la charte royale, les marins ont la bénédiction du pays qu’ils servent et le droit de « poursuivre » l’ennemi.

Les traces d’un passé mouvementé

St Malo a été le lieu de naissance de nombreux marins et explorateurs. Certains d’entre eux, comme Jacques Cartier, qui a découvert le Canada, sont partis à la découverte de continents inconnus. D’autres sont allés piller les navires ennemis au nom du roi. Avec la découverte des Amériques et l’expansion du commerce des Indes orientales, Saint Malo est devenue de plus en plus prospère et développée. Certains ont fait étalage de la mer, d’autres ont excellé dans tous les domaines. Mobertoy Moor, par exemple, était le plus savant. Ou en littérature et en politique, comme dans le cas de François René de Chateaubriand.

Plan du site